Est-ce que la trésorerie est limitée dans un rachat de crédits ?

Il y a deux types de trésorerie.

Soit vous avez juste besoin d’avoir un peu d’argent d’avance pour palier à toutes nouvelles situations et vous ne voulez plus « retomber » dans des cumuls de mensualités qui polluent le budget mensuel du foyer…auquel cas pas d’obstacle à intégrer une trésorerie que nous appellerons de confort. Beaucoup de nos partenaires financiers intègrent d’ailleurs un mois de revenus du foyer à minima pour ce besoin.

Soit vous avez un besoin de trésorerie complémentaire à votre rachat de prêt mais avec un but bien précis, nous sommes donc dans un autre contexte, il s’agit là de financer un nouveau projet tout en faisant un rachat de crédits.

Pour un établissement financier, il ne serait pas déontologique d’allouer une somme trop importante sans objet aux clients qui font une restructuration de leur dettes. Le rachat de prêts doit aider chaque foyer à repartir sur des bonnes bases en réalisant des économies mensuelles.

Pour en revenir au montant de la trésorerie dans le cadre d’un nouveau projet ou pas, il y a bien entendu aussi une notion de capacité d’endettement qui compte.

Ainsi que vous le savez il y a des critères en matière de taux d’endettement que l’on ne peut pas dépasser –autour de 40 % en général selon le partenaire- et de reste à vivre.

Donc une fois que vos revenus sont calculés et que l’on connait votre charge de logement, il nous est possible de connaître le montant de la trésorerie d’avance que l’on peut vous proposer (avec ou sans justificatif) idem pour la « trésorerie de projet ».