Les Effets secondaires de la nouvelle règlementation sur les crédits à la consommation et les assurances de prêt.

Les Français détiennent moins de crédits à la consommation aujourd’hui qu’avant 2011 d’après différents sondages.

Il est vrai que la règlementation (Loi LAGARDE de 2010) sur la distribution du crédit à la consommation a énormément évoluée pour une plus grange protection des emprunteurs et une information plus claire et plus précise. De plus, elle limite fortement la souscription de crédits renouvelable pour favoriser les crédits amortissables

Sachez aussi que dans le cadre de la loi Lagarde, tout emprunteur a désormais le choix de son assureur pour le prêt contracté. La seule condition est que la proposition retenue soit évidemment sur les mêmes garanties. Ce qui a obligé –enfin !- certaines compagnies d’assurance à revoir leurs tarifs trop élevés à la baisse pour la plus grande satisfaction des assurés.

Les consommateurs sont beaucoup moins sollicités pour des ouvertures de réserves en tout genre à des taux affolants qui plus est, dans un contexte économique incertain, beaucoup ont préférés reporter ou annuler les projets d’équipement et/ou d’achat immobilier.

Pour oublier cette morosité que le printemps pluvieux et triste a accentué, FIDELIS’Courtiers vous accompagne dans vos démarches de recherche de financement aux taux les plus intéressant. 

Nous renégocions pour vous vos crédits à un meilleur taux afin de vous permettre d’accéder à vos nouveaux projets sans crainte d’un endettement trop important pour l’avenir.

Les Effets secondaires de la nouvelle règlementation sur les crédits à la consommation et les assurances de prêt.